Lire la suite

Tout savoir sur le clavier à code

De nos jours, les tentatives d’effraction et les cambriolages sont de plus en plus monnaie courante. Pourtant, la sécurité est un sujet très important qui ne devrait pas être traité à la légère. C’est pourquoi il est primordial de s’équiper de matériels de contrôle d’accès à la fois performants et simples d’utilisation pour une meilleure sécurité et pour plus de confort au quotidien. Avec l’évolution de la technologie, un grand nombre d’équipements sophistiqués voit le jour. Il en est ainsi du digicode.

Qu’est-ce que le digicode ?

Appelé également clavier à code, le digicode est un dispositif de sécurité qui vient en complément des sonnettes et des interphones (audio ou vidéo). Cet appareil a été inventé par le Français Bob Carrière en 1970. Il peut être installé dans n’importe quel endroit où l’accès doit faire l’objet d’un contrôle strict comme les maisons individuelles, les logements collectifs, les établissements recevant du public (centre culturel, établissement hôtelier, salle de spectacle, etc.) ou encore les locaux d’entreprises. Ainsi, seule la composition du code exact sur le pavé numérique peut débloquer cette serrure électronique qui permet d’ouvrir le portillon ou la porte d’entrée. Si vous disposez d’un portail automatique, vous pourrez aussi utiliser le digicode pour son ouverture. Par ailleurs, il n’y a que les personnes habilitées ayant connaissance du code qui pourront accéder à une habitation ou un bâtiment administratif.

Les différents composants de digicode

Le digicode est composé de plusieurs éléments : les composants électroniques, les matériaux de fabrication et le clavier. D’une part, les composants électroniques sont constitués de l’électronique déportée et de l’électronique intégrée. D’autre part, pour les matériaux de fabrication, vous avez le choix entre le polycarbonate, l’inox et le zamak. Pour résister aux actes de vandalisme (arrachage, etc.) et à des éléments intrusifs (eau et poussière), il répond à certaines règlementations comme la norme anti-vandalisme et la norme IP (indice de protection contre l’eau et la poussière). Un clavier à code est fiable quand il est conforme à ces certifications. En outre, le clavier peut être classique, rétroéclairé ou tactile pour les modèles les plus avancés.

Pour le choix de votre matériel, il existe deux types de digicode : le modèle filaire et le modèle radio (sans fil). Dans le cas où vous souhaitez plusieurs automatismes, le clavier à code radio est l’idéal puisqu’il est en mesure de piloter jusqu’à une dizaine d’équipements. Le nombre des appareils à contrôler varie bien évidemment en fonction des produits et des fabricants.

Publié dansInterphonie
Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog