Lire la suite

Comment améliorer l’isolation de ses fenêtres ?

Le froid peut nuire à la santé, car il diminue la défense immunitaire. Il provoque également une sensation d’inconfort. Il est important alors de vivre dans une pièce bien chaude pour avoir une santé de fer. Outre les systèmes de chauffage qui permettent de chauffer une habitation, il existe également un moyen simple et moins onéreux de conserver la chaleur à l’intérieur d’une chambre. Pour ce faire, il suffit d’améliorer l’isolation des fenêtres et de la porte d’entrée. Ce procédé empêche les courants d’air d’y circuler en évitant par la suite l’humidité des parois de votre pièce. Dans cet article, nous allons nous focaliser seulement sur l’amélioration de l’isolation des fenêtres.

Calfeutrage des fenêtres

Selon des chiffres, près de 20 % des déperditions thermiques d’un habitat est dû à des fenêtres mal isolées. Cette situation peut aggraver votre situation financière, car cela peut augmenter votre dépense énergétique et votre facture d’électricité. Aussi, il est indispensable de bien isoler les fenêtres. Le calfeutrage avec des joints est un moyen ingénieux pour résoudre les déperditions énergétiques si vous ne voulez pas remplacer votre fenêtre. De plus, cette technique est facile à opérer et ne demande pas du budget colossal. Vous avez à choisir entre les joints en silicone, métallique et en mousse.

Pour les joints en silicone, privilégiez une matière transparente afin d’avoir un résultat probant. Pour vous faciliter la tâche, utilisez un pistolet pour son application puis un cutter pour le découper selon la largeur de votre fenêtre. Ce modèle peut durer durant de longues années à moins que la pose ne soit pas parfaite. Vous pouvez également opter pour les joints métalliques. Ceux-ci requièrent l’intervention d’un bon bricoleur puisqu’ils doivent être immobilisés sur les montants de votre fenêtre.

Pour ne pas compliquer la vie, nombreux sont ceux qui ont recours à des joints en mousse. Ce procédé est simple à poser et se révèle être moins onéreux. Néanmoins, ce type de joints doit être rénové tous les deux ans.

Opter pour un double vitrage

Pour améliorer l’isolation de vos fenêtres, vous pouvez vous passer du calfeutrage et miser sur un double vitrage ou un survitrage. Ce dernier consiste à ajouter une deuxième vitre à une fenêtre tout en conservant sa vitre d’origine. Quant au double vitrage, cette technique sert à enlever la vitre ancienne d’une fenêtre et de l’équipée de deux nouvelles vitres. Celui-ci paraît être plus efficace en termes d’isolation thermique par rapport au survitrage.

Avant de vous lancer dans un tel projet, assurez-vous d’abord que vos fenêtres disposent de montants en excellent état. En effet, il est évident que la deuxième vitre rend la fenêtre plus lourde et il se peut qu’elle ne supporte pas son poids. Pour ce faire, vous devez également être en possession de matériels de menuiserie nécessaires à cet effet comme une perceuse perforeuse, un scellement, un mastic, ou encore des chevilles, du marteau, du tournevis, etc. Outre ces outils, veillez en plus à utiliser des matériels de protection, car vous allez manipuler des objets dangereux tels que le verre.

Publié dansFenêtre
Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog