Lire la suite

Le point sur la fenêtre en verre trempé

La fenêtre est une installation très importante, notamment dans une habitation. Elle peut se décliner en de nombreux matériaux : bois, aluminium, PVC, verre trempé, etc. Si vous souhaitez obtenir plus de performance, le mieux c’est de miser sur une fenêtre en verre trempé. Découvrez donc dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur ce matériau.

Fenêtre en verre trempé : pourquoi opter pour ce matériau ?

Une fenêtre en verre trempé vous garantit une sécurité optimale et une capacité d’isolation des plus exceptionnelles. En effet, le verre trempé est un verre de type « Sécurit » c’est-à-dire un verre de sécurité. Ce matériau se compose d’ailleurs d’une feuille de verre classique qui a subi au préalable un traitement spécifique.

Qu’il soit thermique ou chimique, ce traitement apportera au verre des spécificités techniques intéressantes. Ainsi, votre fenêtre en verre trempé disposera d’une excellente isolation aussi bien thermique qu’acoustique. Elle affichera alors une plus grande résistance aux chocs et aux variations de température tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Le verre trempé offre en outre une remarquable résistance au vent. De ce fait, une fenêtre conçue avec ce matériau peut être installée en façade. De plus, ce verre de sécurité est parfaitement bien adapté à un double vitrage. Par ailleurs, il peut s’harmoniser sans problème aux espaces intérieurs comme les cloisons vitrées, les parois de douche, etc.

Les différents processus de fabrication du verre trempé

Comme son nom l’indique, le verre trempé est obtenu après un traitement de trempe pendant sa fabrication. Ce procédé a pour but de renforcer les performances du verre. Deux processus sont ainsi possibles.

Le traitement thermique

Le traitement thermique du verre est la technique la plus fréquente. Pour ce faire, le verre est chauffé à une température de 700°C avant d’être rapidement refroidi à 300°C. Ce refroidissement peut s’effectuer par pulsion d’air froid. Grâce à ce processus, une fenêtre en verre trempé est en mesure de supporter des changements thermiques de 200°C. Elle résiste également 5 fois plus aux chocs thermiques.

Dans le cas où le verre trempé venait à se briser, vous n’avez pas à vous en faire. Et pour cause, les éclats de ce type de verre sont peu coupants. Cela est très sécurisant, particulièrement vis-à-vis d’enfants en bas âge.

Le traitement chimique

Avec le traitement chimique, le verre gagne une plus haute résistance. Lors de ce processus, le verre est plongé dans un bain de solution saline et chauffé à une température de 400°C. Contrairement au processus thermique, il y est conservé pendant un laps de temps allant de 12 à 36 heures.

Cette technique de trempe chimique confère ainsi au verre une résistance beaucoup plus importante par rapport au verre trempé thermiquement. Il faut d’ailleurs noter que ce traitement est très coûteux et employé le plus souvent pour des équipements requérant une résistance exceptionnelle. Il en est ainsi par exemple des hublots d’avion et des abris bus.

Bref, le verre trempé est un matériau qui séduit actuellement de plus en plus de particuliers. Une fenêtre en verre trempé répond effectivement à leurs exigences de sécurité et d’isolation. Elle est d’ailleurs disponible en dimension standard, ce qui ne vous empêche aucunement de commander du sur mesure.

Publié dansDiversNon classifié(e)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog