Lire la suite

Isolation phonique : 5 solutions qui ont fait leur preuve

Différente de l’isolation thermique qui permet de supprimer la propagation des vents à l’intérieur de la maison, isolation phonique comme son nom le laisse deviner consiste à réduire voire supprimer la diffusion des bruits de l’intérieur et de l’extérieur de la maison. Voici 5 solutions d’isolation phonique qui ont fait leur preuve.

Solution d’isolation phonique des fenêtres

Les fenêtres favorisent la propagation des bruits. Même si vous les garnissez de vitrages simples, ces dernières ne permettent pas d’isoler acoustiquement votre pièce à vivre. Pour que les fenêtres ne laissent pas propager des bruits, pensez à les équiper de doubles vitrages isolés acoustiquement. Le matériau de la fenêtre joue un rôle majeur dans la lutte contre la propagation du bruit. Le bois est un matériau très prisé en architecture, il a une propriété « amortissement des ondes sonores ». La cause : le bois a une structure caverneuse qui transforme l’énergie résonnante en chaleur, et réduit ainsi les bruits.

Isolation phonétique  de la porte d’entrée

Il est indispensable d’avoir une porte d’entrée bien étanche si l’on veut isoler une pièce à vivre. Une porte bien étanche améliore l’isolation phonique d’une habitation. Il faut alors porter une attention particulière à la menuiserie de votre entrée. Il faut reconnaître que les châssis disjoints laissent des ponts acoustiques qui laissent passer les bruits aériens. Pour bien isoler votre porte, il s’avère nécessaire de l’équiper des joints. Ensuite, pensez au double vitrage asymétrique, cette solution est très efficace, car le matériau permet un isolement acoustique de 35 dB en moyenne. Et, il existe également un vitrage à isolation renforcée qui se montre très performant par rapport à ce premier modèle. Il apporte une isolation phonique d’environ 40 dB.

Isolation phonique des sols

Si vous pensez que seules les fenêtres et les portes d’entrée propagent du bruit, alors détrompez-vous rapidement. Il y a aussi les sols. Pour renforcer l’isolation acoustique du sol de votre maison, pensez à l’équiper d’un revêtement entre autres des moquettes bien épaisses ou des parquets flottants.

Isolation phonique des murs

Il existe plusieurs solutions d’isolation acoustique des murs. Il y a l’isolant sur ossature métallique. Ici, l’isolation est consolidée par une lame d’air entre le mur et les profilés. Cette technique peut être appliquée aussi bien aux murs qu’aux plafonds. Mais il y a également la contre-cloison maçonnée. Il s’agit de poser un isolant sur la cloison d’origine et caché par une paroi en brique ou des carreaux de plâtre.

Isolation phonique : créer de la masse

Pour vos dispositifs d’entrée, utilisez des matériaux denses. La création de la masse est un principe tiré de la « loi de masse » qui illustre que plus un matériau est lourd, plus il se montre isolant. Lorsque vos portes et fenêtres sont faites à partir d’un matériau lourd, rassurez-vous, elles permettent d’éviter la propagation du bruit.

Publié dansNon classifié(e)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog