Lire la suite

Focus sur la motorisation à rail au sol

Votre portail coulissant dispose d’un système de rail au sol ? Il vous est alors possible de le motoriser, ce qui vous permettra de profiter d’un meilleur confort au quotidien. Cela vous donnera également la possibilité de gagner plus de temps puisque la manœuvre de votre dispositif d’ouverture s’effectue à distance. Deux types d’automatismes sont disponibles pour le portail coulissant. Il en est ainsi de la motorisation à rail au sol.

Comment fonctionne une motorisation à rail au sol pour portail coulissant ?

Contrairement à un dispositif autoportant, ce système nécessite la pose d’un rail pour le guidage de votre portail. Ce montage demande bien évidemment des travaux de maçonnerie. Il en va de même pour la mise en place du socle qui recevra le moteur. Ce dispositif requiert également l’installation d’un poteau de guidage et d’un poteau de réception.

La motorisation à rail au sol peut être déclenchée avec une télécommande et dans certains cas grâce à un détecteur de présence. Ainsi, pour commander l’ouverture et la fermeture de votre portail, il suffit de presser sur une touche de votre télécommande. Cela vous évitera à coup sûr de déployer d’importants efforts pour la manœuvre de votre équipement d’ouverture.

L’automatisme à rail au sol est conseillé en outre pour les portails coulissants de grande taille et lourds. Tel est le cas des portails en acier, en fer forgé et en bois massif d’un poids variant de 600 kg à 1 000 kg.

Comment procéder à son installation et son entretien ?

La pose d’une motorisation à rail au sol doit être confiée à un professionnel. En effet, des travaux de maçonnerie sont nécessaires pour l’aménagement de cet automatisme de portail coulissant. De plus, un branchement à une arrivée de 220 volts est indispensable pour le fonctionnement du moteur.

Pour ce qui est de l’entretien, vous devez vous assurer que le rail soit toujours parfaitement bien dégagé. Il est également essentiel de le nettoyer de façon régulière, ce qui permettra au moteur de fonctionner en toute facilité. En plus, il est recommandé de contrôler le bloc-moteur tous les 3 à 6 mois. Et pour cause, il faut vérifier qu’il ne s’encrasse pas.

Publié dansMotorisation de portail

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog