Lire la suite

Comment procéder à la fixation d’une fenêtre ?

Procéder à la fixation d’une fenêtre requiert non seulement de bons outils mais aussi certaines connaissances en construction. Que ce soit pour une rénovation ou une maçonnerie neuve, la pose d’une fenêtre doit respecter quelques règles. Mais, comment effectuer cette opération dans les règles ?

Fixation d’une fenêtre : conseils pratiques

La fixation d’une fenêtre est une opération qui mobilise aussi bien les bras que l’esprit. Voici quelques conseils qui vous aideront sûrement dans l’exécution de cette tâche. Tout d’abord, veillez à bien suivre à la lettre les consignes de sécurité et d’emploi des notices techniques. Si vous ne procédez pas encore à la pose de votre fenêtre après son achat, évitez tout stockage en extérieur. De même, laissez-la dans son emballage et ne la sortez qu’au moment de la pose. De plus, il est préférable de l’entreposer à la verticale et non à plat.

Au cours de la fixation, l’équerrage et de l’aplomb doivent être vérifiés fréquemment. Lors de l’encastrement de la fenêtre, aidez-vous d’une autre personne. Pour une isolation plus optimale, il suffit de calfeutrer la fenêtre à l’aide d’un joint silicone moulé dans l’encadrement. Par ailleurs, il est conseillé d’entretenir régulièrement les bâtis et les parties mobiles de la fenêtre.

Vous pouvez conserver votre ancien encadrement s’il est bien solide. Cela vous évitera de modifier l’apparence des murs. Dans le cas d’une construction neuve, il faut prévoir un emplacement pour le caisson de volet roulant.

Comment procéder à la fixation d’une fenêtre en rénovation ?

Pour la fixation d’une fenêtre en rénovation, vous aurez besoin d’un grand nombre d’outils. Il va sans dire qu’il vous faut une fenêtre de rénovation et de produit de traitement pour bois. Cette opération nécessite aussi une pointe tête homme, des tasseaux, des joints d’étanchéité autocollants et un fond de joint mousse. Elle requiert également une cartouche de silicone, un mètre, un crayon, une perceuse-visseuse, un fil à plomb et une balayette. Sans oublier le niveau à bulle, serre-joint, ciseau à bois, pinceau, marteau, pistolet extrudeur, la boîte à onglets et scie à dos.

Pour la pose, vous devez d’abord mesurer l’encadrement puis détacher l’ancienne installation, les paumelles et baguettes. Vous devrez ensuite traiter l’ancien dormant en bois et effectuer les ajustements nécessaires à l’aide des tasseaux. Mettez par la suite les joints d’étanchéité. Exposez la nouvelle fenêtre dans l’ouverture et adaptez l’emplacement avec le niveau à bulle et le fil à plomb. Après avoir fixé le nouveau dormant, procédez à l’installation des ouvrants en accordant les réglages. Pour finir, réalisez l’étanchéité et posez les profils de finition.

Publié dansFenêtre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog