Lire la suite

Automatiser son portail battant: quel type de motorisation choisir ?

Ras-le-bol d’un va-et-vient fréquent à chaque fois qu’un visiteur viendrait sonner à votre entrée ? Procéder à la motorisation de votre portail vous permettrait d’éviter cette tâche encombrante. Par conséquent, gain de temps, économie d’énergie, confort d’usage au quotidien sont les avantages dont vous allez bénéficier. Toutefois, prévoir une motorisation requiert une certaine connaissance, et surtout des critères de choix à respecter. Cela dépend bien sûr de la matière avec laquelle a été conçu votre portail. Vous avez du mal à choisir le type de motorisation idéal pour votre portail battant? À travers ces quelques astuces, nous vous guidons pas à pas dans vos choix de motorisation.

 

La motorisation à vérin : idéal pour vantaux lourds et volumineux

L’avantage avec ce type de motorisation c’est que la puissance et la rapidité sont au rendez-vous. En effet, vous allez pouvoir interagir en un temps record avec votre portail. D’ailleurs, la motorisation à vérin est connue pour la puissance phénoménale qui se dégage au niveau de ses gondes. Pour cela, si vous disposez d’un portail en PVC ou en aluminium, la motorisation à vérin est fortement déconseillée. La puissance dégagée par les gondes risquerait de détériorer rapidement vos portails en PVC. Préférez plutôt des vantaux en acier massif ou en fer lourd. Cela servirait à un bon contrepoids au moment de la traction. Lorsque vous procédez à son installation, assurez-vous que les piliers soient bien robustes et volumineux pour supporter tout le poids des vantaux. Enfin, veillez bien à ce que la position du portail soit bien perpendiculaire à celle du mur. Tout cela afin d’éviter d’éventuels risques d’effondrement.

Pour vos portails légers, préférez la motorisation à bras

L’avantage avec ce type de motorisation c’est qu’elle s’adapte à tous les types de portails. Toutefois, pour assurer sa longévité et avoir une meilleure fluidité quant à  la course du portail, l’idéale c’est de l’utiliser sur un portail  moyen ou léger. D’autant plus, vous pouvez mettre l’accent sur la vitesse de traction, en misant davantage pour un portail en PVC ou en aluminium. Pour cela, prenez en compte le poids des vantaux qui ne doit pas dépasser les 500 kg, ainsi que l’envergure de 2,30m pour chaque vantail, soit un total de 4,60 m.

Publié dansDivers

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016. Mister Menuiserie, le blog